Comment choisir son gravel bike ?

Après avoir découvert ce qu’est le gravel, vous vous décidez enfin à passer le cap. Félicitations ! Rouler avec un gravel est une aventure incroyable mais il vous reste une étape importante: choisir son vélo.

Les achats de vélos gravel peuvent en dérouter plus d’un tant l’offre se complète de jour en jour. Comment un cycliste peut-il choisir le bon vélo ? La recherche du bon modèle fait partie du plaisir, il suffit de suivre ces quatre étapes pour être certain de trouver le bon vélo.

1 – Quel type de pratique et de terrain ?

C’est LA question à se poser en premier. Pensez-vous rouler sur route ? En foret ? Sur Chemin ? Un peu de tout ça en même temps ? Aucun problème pour le gravel qui est prévu pour avaler des kilomètres sur ces différents types de revêtement mais ce premier critère aura une incidence sur le type de matériel que vous allez adopter. La géométrie de votre prochain vélo dépend pour beaucoup de votre pratique. Pour une approche qui mixe course sur chemin et route, il a fort à parier que votre vélo se rapprochera d’une géométrie d’un vélo de course. A l’inverse, si vous envisagez une pratique plus 4X4, alors votre prochain gravel ressemblera plus probablement à un mountain bike.

Pratique du gravel en foret

Le matériel

Acheter un gravel nécessite quelques points d’attention sur le choix du matériel notamment sur:

Le cadre: C’est le différenciant principale des gravel par rapport aux autres vélo. Généralement, la douille de direction est plus plus haute et d’un tube supérieur est incliné pour offrir une position confortable et un pilotage agréable. Au niveau des matériaux, on trouve principalement de l’acier, de l’aluminium du carbone. L’acier, solide, est plutôt destiné à un usage loisir, pour la randonnée ou les parcours un peu cassants alors que le cadre carbone, plus léger et nerveux sera plutôt destiné à la route ou à un usage très sportif. L’aluminium représentant un excellent compromis entre les 2.

La transmission: Sur un vélo, la transmission (Shimano, SRAM, …) est la partie qui permet de mettre en mouvement. Un double plateau à l’avant voire même de plus en plus de mono plateau est relié à la cassette arrière par la chaine et permet des rapports courts et longs pour franchir tout type de reliefs.

Roues et pneumatiques: Le vélo gravel est monté sur des pneus plus larges que ceux d’un vélo route, souvent entre 30 et 40mm de section, avec plus ou moins de crampons pour assurer adhérence et confort sur chemin. Comme pour la route, le gravel est la plupart du temps proposé avec des roues de 700 mais en optant pour un format 650b, vous pourrez poser des pneus plus larges. Un passage en pneu tubless permet de limiter la pression et les risques de crevaisons.

Pédales, freinage et accessoires: Beaucoup moins impactant pour le choix de votre prochain gravel, la pédale pourra être plate, semi-automatique ou automatique pour plus de puissante. Le freinage qu’il soit mécanique ou hydraulique est systématiquement à disque pour garantir plus de performance dans les terrains les plus accidentés. Enfin, la pratique du gravel encourage l’aventure et votre prochaine monture sera prévu pour s’équipe en sacs et bagages.

Un gravel Kona Sutra LTD de 2020 équipe pour le bikepacking

Le budget

Il fallait bien en parler … Il existe aujourd’hui une grande gamme de vélo gravel à des prix différents selon leur équipement. De quelques centaines d’euros à plusieurs milliers.

Recherche un vélo gravel est quelque chose de passionnant qui vous prendrai probablement plusieurs heures de recherches, lectures et comparaisons. C’est un processus normal ne vous inquiétez pas. Internet regorge aujourd’hui de milliers de pages qui abordent cette pratique et les tests de matériels. N’hésitez pas à aller rencontrer les clubs et les revendeurs près de chez vous, ce sont des passionnés qui auront plaisir à vous aider dans vos choix. Bonne route !

Laisser un commentaire